[Expo PhotoIIAC 2015] Mondes militants….Mondes à explorer [#3]

Photos et textes par Marion Dupuis présentés dans le cadre de l’exposition et du concours de photographies PhotoIIAC 2015 « Monde vaste monde », organisés par L’Institut Interdisciplinaire du Contemporain (CNRS-EHESS), en décembre 2015.

MONDES MILITANTS….MONDES À EXPLORER par MARION DUPUIS

Mondes à explorer, Pause thé et narguilé devant une peinture murale de Bilal Berreni alias Zoo Project. Paris, mai 2010. Photo © Marion Dupuis.

Mondes militants, Le combat des Femen et “la liberté guidant le peuple” revisités par Combo Culture Kidnapper à l’occasion du 14 juillet. Paris, août 2013. Photo © Marion Dupuis.

Mondes en crise, Série d’affiches réalisées par Tristan des Limbes et reflet de passants s’affairant pour les préparatifs de Noël. Paris, décembre 2011. Photo © Marion Dupuis.


Cette série présente le troisième volet de photographies exposées lors de précédentes éditions de Photo IIAC où je montrais des images de street art questionnant la thématique des migrations et identités à Belleville (Photo IIAC 2011), et témoignais d’œuvres d’art urbain engagées revisitant la notion de « lieu de mémoires » (Photo IIAC 2013).

Elle fait écho à la photographie de Carlos Barradas en évoquant les thèmes de l’urbanité, de l’espace public, du genre, du corps. Cette série répond aussi au titre de l’édition du concours « monde vaste monde », en montrant comment dans un espace géographiquement limité – le nord-est parisien – des artistes contribuent à étendre notre imaginaire et produisent des mondes parallèles symboliques, surréalistes ou oniriques. Ces photos interrogent l’espace urbain comme lieu politique stratégique (1) et montrent comment des artistes tentent de « poétiser la ville » en renouvelant les formes artistiques (2).

La photo intitulée Mondes militants présente un collage réalisé le 14 juillet 2013 par l’artiste Combo Culture Kidnapper, qui témoigne du combat des Femen en s’inspirant du tableau de Delacroix « La liberté guidant le peuple » (1831). Combo dénonce les discriminations et célèbre des activistes en détournant des symboles nationaux.

Mondes à explorer est un hommage au jeune artiste récemment disparu Bilal Berreni alias Zoo Project, qui se définissait comme un dessinateur de rue et activiste. Son art puise autant « dans le réalisme et le fantastique que dans le symbolisme ou l’art de propagande ».

La photo Mondes en crise reflète quant à elle le contraste entre des passants happés dans l’insouciance de leurs préparatifs de Noël, vus dans un rétroviseur et une série d’affiches de l’artiste Tristan des Limbes. Cette artiste projette un monde étrange, onirique, énigmatique, sombre où le genre prête à confusion.

Des mondes contrastés, vastes, imperceptibles où l’on revendique…A explorer.


(1) Raphaële Bertho « L’homme dans la ville. Réflexions sur la performativité des visuels urbains », Cultures-Kairos, 2014

(2) Sophie Pujas, Street Art, poésie urbaine, Tana Editions, 2015

A PROPOS DU CONCOURS ET DE L’EXPOSITION 

Membres du jury :

Il est composé d’un chercheur de chaque équipe de l’iiAC :
Véronique Bénéï
Véronique Bontemps
Evelyne Ribert
Sylvie Sagnes
Maxime Vanhoenacker

Et de personnalités extérieures à l’institut, liées à l’image :
Carlos Barradas
Jean-Claude Penrad
Boris Svartzman
Eric Wittersheim

Le comité d’organisation

António Farinhas Rodrigues
Chan Langaret
Sabrina Melenotte

BILLETS RELIÉ

SUR LE WEB

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.